05 novembre 2012

Le jour où j'ai décéléré

Pourquoi ralentir ? Et, surtout, comment ? Habituée à vivre vite, notre journaliste a tenté l’expérience. Et a découvert, à sa grande surprise, les bienfaits de la décélération. Confessions d’une ex-femme pressée. Au bureau, ma chef m’appelle Lucky Luke, et ce n’est pas pour mes paires de bottes ou mes gros ceinturons. J’ai toujours tenté de dégainer plus vite que mon ombre, je n’y peux rien, je suis née pressée. Enfant, je voulais être adulte. Comme tous les enfants, bien sûr. Mais un peu plus, sans doute. À 2 ans, je me levais tôt... [Lire la suite]
Posté par fidily à 18:07 - - Permalien [#]

05 novembre 2012

Pourquoi médire nous fait tant plaisir

Que celui dont la langue n’a jamais persiflé jette la première pierre… Nous avons beau savoir qu’il est vilain de dire du mal de nos camarades, nous ne pouvons pas nous en empêcher. En famille, au travail, entre amis : que cachent ces petites perfidies, un peu honteuses mais tellement réjouissantes « Louis a encore obtenu la mission la plus intéressante. Pas étonnant, avec la drague qu’il fait à la directrice », s’énerve celui qui aimerait être promu. « Quoi ? Cette maigrichonne ? Je suis sûre qu’elle est anorexique », assène son... [Lire la suite]
Posté par fidily à 18:07 - - Permalien [#]
05 novembre 2012

Couple : prendre soin l'un de l'autre au quotidien

Nous le savons, mais nous l’oublions parfois : pas d’amour au long cours sans attention à l’autre jour après jour. À condition de ne pas confondre générosité et sacrifice, don et manipulation. Quelques pistes pour trouver la juste distance. Etre heureux ensemble, prendre du plaisir, tisser un lien intime complice et solide… Tout contrat de couple repose, même implicitement, sur ces idéaux amoureux. Dans les premiers temps, nul besoin de fournir des efforts pour que la magie irradie le tête-à-tête et le corps-à-corps. Puis les... [Lire la suite]
Posté par fidily à 18:06 - - Permalien [#]
05 novembre 2012

Commet bien s'interroger sur soi?

Nous avons tous nos angoisses, nos doutes existentiels qui nous poussent à nous remettre en cause régulièrement. Mais comment savoir si les noeuds que nous nous faisons au cerveau ont une sérieuse raison d’être ? Déjà épuisés à peine deux mois après la rentrée. Nous sommes pourtant présents à l’appel, blottis tant bien que mal dans notre open space, dans nos maisons, sagement campés devant l’ordinateur ou le lave-vaisselle, mais pour y faire quoi au juste ? Et si nous nous étions trompés de place ? Et si nous nous étions trompés…... [Lire la suite]
Posté par fidily à 17:43 - - Permalien [#]